[Compte-Rendu Conference] Le changement climatique avec Cedric Ringenbach (ECN96)

Home / Comptes-rendus d'événements / [Compte-Rendu Conference] Le changement climatique avec Cedric Ringenbach (ECN96)

Le changement climatique… un sujet dont on entend régulièrement parler ces dernières années de part son importance pour le futur de l’humanité.

Cedric Ringerbach Cédric Ringerbach, un ancien de l’Ecole Centrale de Nantes (1996) est un expert dans ce domaine et a décidé de nous faire profiter de son expérience dans le domaine en nous expliquant l’origine du changement climatique, de son impact et des actions prises pour lutter contre lors d’une conférence a Centrale Pékin.
Avec plus d’une vingtaine d’inscrits, nous nous attendions a ce que la conférence se déroule entre un petit nombre restreint de centraliens engages… et c’est avec surprise que nous avons accueilli un public beaucoup plus nombreux que prévu ! (Nous n’avions pas compte les étudiants chinois de Centrale Pékin qui ont été prévenu par leur professeurs ainsi que les affiches pour la conférence de Cédric affichées dans le hall de l’école) etudiants_conference_climat
IMG_2424 Cédric commença donc sa présentation devant un public attentif et concentre:
Délaissant le discours rationnel habituel, Cédric nous raconta sous forme d’histoire les différentes découvertes qui influencèrent le plus la compréhension des phénomènes climatiques, du changement inexorable du climat et des conséquences désastreuses qui pourraient en résulter.
Pendant très longtemps, le sujet du climat resta, en effet, un sujet d’inquiétude des scientifiques versés dans l’analyse des données météorologiques et climatiques.

Il a fallu a ces scientifiques dévoués rassembler les données collectées pendant des dizaines d’années pour enfin réussir a reconstituer une image complète des cycles de fluctuation des températures et réaliser a quelle point la situation était plus grave que l’on ne l’imaginait.

Image-21
220px-James_Hansen Ce n’est ensuite qu’en 1988, que James Hansen présente devant le congres une courbe de l’augmentation des températures qui contribua finalement a créer l’intérêt et l’engagement dans les plus hautes sphères du gouvernement.
Les conséquences du changement climatique pourraient être désastreuses et l’humanité ne serait plus tellement loin de ce futur dystopique que l’on observe dans les films de science-fiction depuis plus d’une centaine d’année (Blade Runner, L’armée des 12 singes, Mad Max, …). mad-max
PC_151212_rs0ln_accord-climat-fabius-hollande_sn1250 Cédric mentionna ensuite les diverses initiatives dans ce sens de la part des gouvernements afin de trouver un accord commun et des solutions (Le protocole de Kyoto en 1995, La conférence sur le changement climatique de Paris en 2015)

Quand Cédric eu fini sa présentation, on pu ressentir dans la salle un gain d’intérêt notable pour le changement climatique et les questions commencèrent a pleuvoir:

Une étudiante chinoise engagée demande dans un français timide à Cédric quelles sont selon lui les solutions à mettre en place au niveau individuel.

Cédric mentionne que la première démarche doit être avant tout de s’informer sur le changement climatique, puis de faire des efforts pour réduire son empreinte de carbone au niveau individuel.

En effet, si chacun peut diminuer sa consommation d’énergie, le niveau global d’énergie au niveau du pays peut être impacté.

reduire-empreinte-carbone

Cédric rajoute néanmoins que les solutions du changement climatique ne sont pas « simples » et que c’est pour cela qu’il faut avant tout que l’engagement vienne des gouvernements pouvant agir grâce aux instruments de la loi sur les gros émetteurs de carbone.

eoliennes Un fait étonnant qui m’a marque est que par exemple des solutions qui semblent bonnes pour l’environnement comme l’énergie renouvelable n’étaient pas forcement aussi bien que l’on pourrait le penser. Un éolienne produit par exemple de l’énergie par intermittence (lorsqu’il y a du vent) et a besoin d’une source auxiliaire d’énergie pour fonctionner et produire l’énergie total nécessaire pour approvisionner les consommateurs d’énergie.
François Morin, un ancien de Centrale Paris, était présent à la conférence et demanda à Cédric qu’elle fût sa position sur le nucléaire. En effet, le nucléaire étant une façon de produire de l’énergie sans utiliser de carbone, beaucoup de gens y pense naturellement pour résoudre le problème de la production d’énergie par des méthodes « sales » comme les centrales a charbon ou au gaz par exemple. Le nucléaire a néanmoins des détracteurs a cause de ses autres risques et dangers inhérents. nuclaire

En résume, cette conférence fut assez réussie et le GCC remercie Cédric pour nous avoir fait part de son expérience sur le changement climatique tout en nous faisant réaliser le besoin de faire quelque chose à notre niveau pour contribuer au futur des générations a venir.

Cédric a bien voulu nous accorder enfin une interview exclusive afin de partager avec tous son expérience et aussi son voyage en Chine mémorable:


Finalement, un grand merci a ceux qui ont aide a l’organisation de cette conference!

Cyprien Rusu, GCC Beijing

Laisser un commentaire