Le GCC SHANGHAI fête les 10 ANS de CENTRALE MARSEILLE

Home / Comptes-rendus d'événements / Le GCC SHANGHAI fête les 10 ANS de CENTRALE MARSEILLE

Les Centraliens de Shanghai se sont réunis le vendredi 23 septembre pour fêter les 10 ans de la plus jeune des Écoles Centrales de l’Hexagone.mmexport1474855736297Quelques-uns de nos centraliens de Shanghai ; on reconnaîtra Julien (ECM00, 3ème à gauche), Nicolas (ECM08, 1er à droite) et Mélanie (ECM16 derrière son smartphone) ; ainsi que les deux compères Philippe (1898)  et  Rémy (2012) ; le Président Xiuping (2005) et son prédécesseur Bertrand (1982) ayant laissé leurs chaises vides juste auparavant…

 

 L’idée lancée par le beau Fredo[i] (ECM11) fut vite adoptée par Rémy (ECL12) et Philippe (ECP88) qui la mirent en œuvre. Et de cinq centraliens, par un prompt renfort nous nous vîmes trois mille en arrivant au port… enfin presque !

Il est naturel que Shanghai fête Marseille puisque les deux ports sont jumelés depuis presque 30 ans[ii]. Et c’est donc à la Pétanque[iii] que le GCC a convoqué ses membres shanghaiens et de passage pour siroter un petit pastis[iv] et se restaurer de spécialités de bistrot pas toujours provençales.

Les conversations se sont vite nouées, reflétant la position de Marseille comme porte de l’orient que visitèrent les nombreux centraliens il y a cent ans en chemin vers la Chine comme le Camarade Charignon (1894)  ou l’historien de la concession française Charles Maybon (né à Marseille, démissionnaire en 2e année de l’École en 1895) ou plus récemment Albert Londres ou Tintin[v]. En effet, il y fut question du Caucase, du Moyen-Orient et notamment de la Turquie et du Liban, de l’Algérie et, bien entendu, de la Chine.

Alimentée par les connaissances de chacun, la conversation fut secondée par la poitrine de porc aux lentilles, les cassolettes de moules, la salade « niçoise », et même un hambourgeois au foie gras, afin de sustenter nos convives qui tout en buvant les paroles de Jean-Marie vidaient quelques demis bien frais. Il faut dire que la saison nous permit de diner sur la piste de boule, pour l’occasion revêtue d’un tapis protecteur.

Nous postâmes quelques photos de la soirée sur le groupe WeChat  du GCC afin de partager nos agapes avec Frédo-la-louze, retenu otage par un processus budgétaire en banlieue sud de Paris, autant dire aux abords du cercle polaire.

Nous n’avons guère évoqué l’École et ses bancs malgré l’anniversaire qui nous avait réuni ; Mélanie ne nous rappela pas que l’annonce du décret faisant de la fusion des écoles d’ingénieur de Marseille la cinquième École Centrale fut faite pendant la soirée K qui marque la naissance du(de la) centralien(ne) émergeant de sa chrysalide de taupin(e) pour une nouvelle vie aux bords de la Méditerranée.

Nous profitons donc de ce compte-rendu pour expliquer aux anciens des autres écoles la genèse de l’ECM. Comme le notait Daniel Gourisse, historien et centralien (ECP62), dans sa conférence DE MONS À PÉKIN: LES ESSAIMAGES DE L’ÉCOLE CENTRALE : « L’“École des ingénieurs de Marseille”, dont le programme initial est étroitement inspiré par celui de l’École centrale, ouvre ses portes le 16 novembre 1891 ». Il fallut donc plus d’un siècle et les fusions donnant naissance à l’ESIM en 1975 puis à l’EGIM en 2004 accompagnée de sa cession à l’État, pour reconnaitre enfin en septembre 2006  cette fille naturelle qui rejoignit alors la famille centralienne ayant déjà recueilli ses filles de Lille et Nantes.

Lao Fu

˜–—™

Pour que les autres alumni ne soient pas jaloux, après la soirée EC Lille de 2014 et cette soirée EC Marseille, nous lançons déjà la grande soirée inter-villes pour les 150 ans de l’Association des Centraliens Lyon pour la fin Novembre. Réservez donc vos soirées et si vous passez par Shanghai, Shenzhen, Hong Kong, Chengdu,  Pékin, Xi’an ou même Paris, joignez-vous aux Centraliens de Chine pour marquer l’événement.

Si vous êtes à Lyon le 21 novembre: 150 ans

[i] Frédéric Dai (ECM11) correspondant de Central Marseille au sein du GCC

[ii] Signature du jumelage le 26 octobre 1987

[iii] 139 Tai’an Lu, near Huashan Lu ( 泰安路139号, 近华山路 )

[iv] avec moderation bien sûr!

[v] Les Cigares du Pharaons.

mmexport1474855655160 mmexport1474855712076

Laisser un commentaire